Mini dragon

March 6, 2014 dans News

En amont de ma séance de dédicaces à Sarrebourg (le 1er février à la Maison de la presse), est paru un article dans Le Républicain Lorrain.
Bonne lecture :-)

Frais et goûteux !

January 27, 2012 dans Z'umeurs

Le carton pèse plus de 10 kg (mon éditeur fait de la musculation) et est presque intact (un examen minutieux ne révélera -ouf- aucun dommage). Il contient les choses les plus extraordinaires jamais imaginées par un écrivain débutant : ses propres livres, en 3D, sans lunettes (sauf celles qui corrigent mon affreuse myopie). Passé l’instant d’éblouissement, essentiellement occasionné par cette incroyable couleur verte de la couverture, j’ose glisser une main sur la tranche, risquer une caresse sur le papier, puis des palpations jusqu’au fond du carton, dont je vous épargnerai les détails pour ne pas risquer la censure. Dans le lot, je compte déjà l’exemplaire destiné à la presse, mes exemplaires d’auteur et ceux des précommandes de mes amis. Encore merci ! Je suis père d’une belle portée.
Mais déjà, je songe avec angoisse au jour où mes petits me quitteront, dédicace après dédicace, ou pour de modestes présents. Et si je les gardais tous ? Mes précieux romans…

Parturition joyeuse

February 28, 2011 dans Z'umeurs

Il pèse 693 000 signes et se porte bien. Son père est comblé malgré un long travail d’accouchement :-) Mon quatrième roman (dont le nom est gardé secret) est aussi mon plus long. Bon, ça reste très raisonnable comme volume, mais je ne tenais à battre un record personnel. Sans doute celui-ci perdra un peu de poids avec le temps.
Je suis bien sûr resté dans le registre de la fantasy, dans mon univers mâtiné de magie et d’humour. Les lecteurs “visés” (quelle horrible expression) ont toutefois changé. Principalement en raison des thèmes abordés, plus adultes. Rien d’horrible toutefois ni de salace (j’en vois dans le fond qui quitte le blog, bravo !).
En attendant son débogage et la quête d’un éditeur, je me réjouis de voir les nombreux lecteurs de La fée de la Mousse sur Feedbooks. Oh bien sûr cela ne préjuge pas de la qualité de ce conte ! Mais ça fait rudement plaisir…

À cheval

December 4, 2010 dans Z'umeurs

Je viens d’achever l’écriture du premier jet de mon quatrième roman, un long processus en dents de scie, qui cumule plaisirs et frustrations. La liste des « révisions » que j’ai notées (et annotées) dans mon carnet est longue… Bref, le deuxième jet s’annonce des plus passionnants. À titre d’exemples, des personnages ont évolué seuls, certains ont même changé de sexe depuis que je les fais naître. Cette étape est pour moi indispensable pour tout remettre « à niveau » : trouver les noms qui m’échappent, coucher les descriptions qui sont restées dans un coin de ma tête… Tout refaire ? Non, pas vraiment, mais cette idée peut passer et repasser à de mauvais moments et donner l’envie de baisser les bras. Mais comment abandonner un de ses enfants ?

Le cheval est mon animal totem (cf. l’étymologie de mon prénom), quoique leurs grandes dents ne m’inspirent guère confiance. Dans la culture slave, chez les Vikings, cet animal symbolise la persévérance et la découverte de nouvelles possibilités. Hm, je me demande si les noms donnent du pouvoir aux choses… ou aux êtres.

Avec un peu de fantasy, bienvenue !

October 23, 2010 dans News

Si vous pensez que la Fantasy est un état d’esprit qui amène à faire des choses drôles ou inattendues… Vous n’êtes pas loin de la vérité !